Tir Beursault

Login Form

Connexion

Le tir Beursault est un tir traditionnel du Moyen-age. On le pratique dans un jeu d'arc ou jardin d'arc. Il existe surtout en Picardie et en Île de France.

Archer Beursault

Le jardin d'arc

Le tir Beursault se pratique exclusivement dans un « Jeu d'arc » ou jardin d'arc, qui se compose de deux buttes opposées et distantes de 50 mètres.

Ces buttes s'appellent butte d'attaque et butte maîtresse.

La surface entre les deux buttes est une allée centrale dénommée « l'allée du Roy » car seul le Roy de la compagnie peut l'emprunter.

De part et d'autre de l'allée du roy, la sécurité est assurée par des panneaux de bois de 4 m de hauts appelés « gardes » placés tout au long de l'allée.

Vient ensuite l'allée des chevaliers utilisée par les tireurs pour se rendre d'une butte à l'autre.

La tradition veux que les buttes soient garnies en permanence de leur blason même lorsqu'il n'y a pas de tir, faute de quoi on dit que la butte "pleure" ou est "morte".

beursault-plan



La cible et le comptage

Type de blason de beursault. Etablis au moyen âge, le diamètre de la cible correspond à peu près à la largeur de la poitrine d'un homme et la hauteur de son centre est située à 1m10 du sol, ce qui correspond à la jointure de l'armure.

Carte de beursaultBeusault : le marmot

 

Les cordons sont jugés défavorables, car on considérèque la flèche n'a fait qu'érafler la poitrine de l'adversaire.

  • Le cordon exterieur s'appelle le "grand cordon", son diamètre est de 450mm
  • Le cordon limite 2/3 s'appelle "petit cordon", son diamètre est de 125mm
  • Le cercle central appelé "noir" mesure 40mm et le point central en blanc est la "mouche" elle fait 10mm.

 

  • Une flèche atteignant le cible est appelée "honneur", mais le cordon étant défavorable, si elle touche le grand cordon elle ne sera pas comptabilisée.
  • Une flèche située à l'intérieur du petit cordon est appelée "chapelet", là encore, si elle touche le petit cordon, elle ne sera comptabilisée que comme honneur.
  • Une flèche atteignant le noir ("coup au noir") pourra cependant bénéficier d'un traitement favorable.
  • Une flèche hors cible est dite brûlée et ne peut être retirée que tête découverte.

Le vainqueur est déterminé comme suit :

  • plus grand nombre d’honneurs,
  • en cas d’égalité, plus grand nombre de points,
  • en cas d’égalité, plus grand nombre de chapelets,
  • en cas d’égalité, plus grand nombre de Noirs.

Dans les "Prix généraux", le centre est pourvu d'une mini cible de même diamètre appelé "Marmot". Les impacts dans celui ci sont mesurés par rapport au centre, Le marmot est retiré et signé par le garde panton et l'archer. A l'issue de du prix général, l'archer ayant tiré la meilleure flèche se voit attribuer une récompense.

Le prix général est un coucours organisé par une famille (département) ou une ronde (région) et qui se déroule sur plusieurs mois et dans plusieurs jardins d'arc.

La tradition veut que l'on puisse s'y présenter sans préavis sur toute la durée du prix.


Déroulement du tir

Les tireurs sont regroupés par pelotons de 5 à 6 archers.

Les tirs se déroulent en 20 haltes (aller/retour).

Chaque butte est gérée par un archer qui a la charge de la sécurité, du marquage du marmot, ... Il s'appelle le "garde Panton".

Les tireurs sont regroupés par pelotons de 5 à 6 archers maximum. Au début du concours, chaque archer tire une flèche de la butte maîtresse vers la butte d'attaque. Ensuite il emprunte l'allée des chevaliers pour rejoindre la butte d'attaque.

Une fois tous les archers regroupés, ils comptabilisent leurs points et tirent vers la butte maîtresse.

Pour participer aux championnats de France, certaines régions ont obligation, pour valider la qualification de leurs archers, de participer à un bouquet provincial afin de présenter et bénir à l'occasion d'une messe le drapeau de leur Compagnie. L'archer quant à lui a obligation de participer au moins à une prix général.

Sponsors