News

Login Form

Connexion

Epilogue  : Ce jour, les principaux protagonistes de l'affaire comparaissait devant le tribunal  !

La plaidoirie du procureur général à fait la lumière sur l'affaire et les révélations sont surprenantes  : C'est une véritable filière qui organisait un trafic de campagnols dans le sud Essonne  !

Un renard malin comme un singe venait déposer chaque dimanche un campagnol au pied d'une cible.

Il était pour son travail rémunéré par les loups qui revendaient le campagnol à prix d'or au sangliers affamés . Une fois tué par accident par un archer du sud Essonne,l'affaire était conclue et l'archer condamné pour son méfait. Malin  !

C'était sans compter sur la pugnacité des enquêteurs. Le goupil, les loups et les sangliers sont condamnés en première instance à de lourdes peines pour destruction de l'écosystème, trafic illégal d'espèce

protégée en bande organisée  ! L'archer est relaxé par le tribunal qui pense qu'il à été abusé par cette organisation criminelle dont il ne connaissait pas le dessin  !

Les accusés font appel dans cette affaire et leurs avocats déclarent  : Je cite  : «  Nos clients sont de bonne fois  ! Ont leurs reproche simplement de n'avoir pas réglé l'impôt campagnol  »

La petite communauté des archers est soulagée  !

Une bien triste affaire ou le commerce illégal se mêle à la politique de l'environnement.

Source  : l'Humery Hebdo /PJ

Sponsors