1179 - 1979

Login Form

Connexion

Recréée fin 1979, la Compagnie des Archers d'Étampes remonte à l'année 1179.

En effet, les archives compulsées par le célèbre historien régional Dom Fleureau, il ressort qu'en 1179, une Ordonnance de Louis VII, faite en faveur des habitants d'Étampes, réglait la redevance des vendeurs d'arcs à un arc chacun par an.

En l'an 1369, Charles V rendit une ordonnance enjoignant tous ses sujets à s'appliquer à l'exercice des armes et à apprendre à tirer à l'arc et à l'arbalète.

Par un arrêt de 1727, Louis XIV dit :

"Que celui qui aura abattu l'oiseau 3 années de suite jouira sa vie durant, de toutes exemptions de droit et de taille, aides et autres impositions".

Nous retrouvons quelques années plus tard la description du Drapeau et Guidon des Arquebusiers.

En 1754, leur Drapeau était "Fond blanc avec croix bleue" et leur Guidon "Fond Blanc avec un soleil d'or rayonnant à 16 pointes dans lesquelles est entrelacée la devise Nec Pluribus Impar"

Rappelons que Louis XIV s'était choisi pour emblème un soleil dardant ses rayons sur le globe, avec ou mots : Nec pluribus impar. On ne voit pas bien clairement ce que signifie cette devise. Louvois l'explique ainsi : Seul contre tous, mais Louis XIV, dans ses Mémoires, lui donne un autre sens : Je suffirai à éclairer encore d'autres mondes. Le véritable sens est probablement celui-ci : Au-dessus de tous (comme le soleil).

Bernard Gineste, professeur de lettres classiques au collège Guettard à Étampes, et président du Corpus étampois, nous apporte la précision suivante :

Nec Pluribus Impar signifie littéralement "Pas inégal même à plusieurs", litote assez élégante en latin, qu'on pourrait rendre par: "Il en vaut plusieurs autres". Louvois y comprend une double litote (procédé qui consiste à dire le moins pour le plus): "Il l'emporte sur tous les autres réunis": d'où "Seul contre tous" qui essaye de revenir à la concision de l'original latin, en trois mots; tandis que Louis XIV en donne une paraphrase et l'applique à un astre qui aurait la puissance de plusieurs autres.

En 1754 leur dicton était :

"Les sables d'Étampes
Le sable de stérilité"
De toute part est le symbole
Entre nos mains sur ma parole
Il désigne fertilité
Certes la marne sur la rive
N'en peut autant compter les grains
Que la beauté nous captive
Donne à nos cœurs souverains.

ecrevisseEn 1778, ce dicton devenait :

"Le Sable ou les Écrevisses"
Nous n'allons pas à reculons comme les écrevisses
Vaincre ou mourir pour les Bourbons
Voilà tous nos délices.

(Rappelons qu'Étampes est une zone marécageuse traversée par 5 rivières, et que son système de défense consiste entre autres à inonder les zones asséchées; les Portereaux sont un vestige de ces lignes de défense.)

Après cette date, aucune trace de le Compagnie n'a été retrouvée.

En 1977, le projet de création d'une nouvelle Compagnie de tir à l'Arc germé pour devenir effectif en 1979.

Sponsors